MFR Baulon
Expérience, Parcours, Orientation, Témoignages, Réussite, Alternance

Les Actualités

Réaliser des stages enrichissants durant mon Bac Pro Services
Ma scolarité a toujours été centrée sur les cours et les apprentissages. En arrivant en maison familiale, j'ai effectué des stages dans des structures de mon choix et partagé des valeurs comme l'effort, le travail, le savoir-être et le savoir-faire.

Qu’espériez-vous de la formation Bac ?

M.G. : Avant de venir à la MFR de Baulon, j’ai effectué un BEPA Services Aux Personnes en rythme classique au lycée les Vergers de Dol de Bretagne où les cours se succédaient et où les stages manquaient dans la construction de mon projet. Le rythme ne me plaisait plus, j’ai opté pour une alternance stage-cours et un Bac Pro SMR (équivalent Bac Pro SAPAT actuel). La formation propose des périodes de stages importantes (environ 40 semaines sur 2 ans) et des cours plus précis et moins volumineux en nombre d’heures.

J’ai découvert des structures, des publics et des accueils pro dans les établissements. J’ai aussi pu mettre en valeur mes qualités et compétences professionnelles travaillées durant les cours et la pratique sur le terrain. Les maîtres de stage et le personnel m’ont transmis une partie de leur savoir et m’ont permis de réaliser des activités de bien-être et d’accompagnement des usagers. Jusqu’ici, je n’ai jamais regretté mon choix !

Et maintenant qu’attendez-vous du BTS ?

M.G. ; Je suis actuellement en deuxième année de BTS SP3S (Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social) au lycée Bréquigny de Rennes. Le retour à un rythme classique a été dur pour moi, j’ai eu besoin d’un petit temps d’adaptation et j’avais hâte d’aller en stage. J’ai connu, pendant 2 années, une formation qui met en valeur l’élève et son projet professionnel et qui par conséquent développe les stages et le terrain aux dépens parfois des cours.

Pour réussir à m’habiter, j’ai dû faire un trait sur l’alternance et un accompagnement personnalisé. Ce Bts a été un grand saut dans l’inconnu car je ne pensais pas que le rythme classique était si contraignant. Heureusement, les périodes de stages me redonnaient un intérêt pour cette formation sanitaire et sociale.

Pour la rentrée de 2015, j’envisage des inscriptions en licence professionnelle (1 an après le BTS, niveau Bac +3) ou alors le passage des concours de la fonction publique hospitalière.

Pour quelles raisons, les stages sont-ils si importants pour vous ?

M.G. : Mes stages, dans le secteur sanitaire et social, sont très variés. Dans le secteur de la petite enfance, j’ai été en école maternelle, en micro crèche, à la crèche des Thermes Marins de St Malo. J’ai également fait un stage auprès des personnes âgées dans une maison de retraite. Dans le secteur administratif, j’ai fait un stage dans une mairie et dans un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) auprès d’une référente de secteur. Cela consiste à gérer les aides à domicile qui interviennent chez les personnes âgées (plannings, relations, arrêts de travail). J’ai aussi travaillé dans ce service pendant 1 an et demi en tant qu’aide à domicile le week-end et les vacances. Le SAAD appartient au Centre Communal d’Action Sociale de Saint-Malo.

Je vais prochainement intégrer le service d’accueil et des admissions de l’hôpital de Dinan pour 7 semaines avec un projet à réaliser qui comptera pour l’obtention du BTS.

Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

Mon projet personnel est d’occuper un poste administratif dans une structure sanitaire ou sociale. Le Bts offre beaucoup de débouchés. En effet, après l’obtention du bts, je peux travailler dans les hôpitaux, cliniques, mutuelles, maisons de retraite, organismes de retraite, structures petite enfance, structures d’aide à domicile, services d’insertion … L’avantage de ce type de poste est d’avoir des horaires fixes et de journée.