MFR Baulon
Expérience, Parcours, Orientation, Témoignages, Réussite, Alternance

Les Actualités

Réussir son bac pro Services aux Personnes et ... trouver son futur métier
Le bac professionnel Services aux Personnes permet aux jeunes de trouver leur voie d'orientation et aussi de choisir leur futur métier. Réussir son bac demande des efforts d'ouverture, d'application et de travail.

En m'inscrivant à la Maison Familiale Rurale de Baulon (MFR), je voulais découvrir les métiers du Service à la Personne et également de choisir ma voie professionnelle et mon futur métier. Trouver son orientation demande beaucoup de recherches et d'interrogations. Il est vrai que les possibilités offertes après un bac pro sont nombreuses et partir dans une voie pro est toujours compliquée et semé de questions.

Mon vécu à la MFR

Après mon Bepa SAP à la Mfr de Goven, j'ai décidé de poursuivre par un Bac Pro SMR (équivalent au Bac Pro SAPAT actuel) sur 2 ans. J'ai rencontré des difficultés d'intégration car venir d'un autre établissement même proche peut poser des soucis. Devenir interne pour la première fois et quitter son domicile pendant une semaine m'a fait peur car venir chaque lundi était contraignant. J'ai réussi à surmonter mes angoisses au fur et à mesure. Mes copines m'ont aidé car elles étaient dans la même situation.

L'importance des stages et de l'alternance

En continuant par un bac pro Services aux Personnes, l'alternance m' a permis de mélanger les stages et les cours ainsi que la théorie et la pratique et surtout de m'améliorer. Les périodes de formation réparties tous les 15 jours facilitent le stage car ils sont souvent bien répartis et sur de longues sessions. Il est vrai que la moitié de cours et de stages nous aident professionnellement et scolairement.

Mon insertion à la Maison Familiale de Baulon

Rentrer dans un nouvel établissement scolaire demande des efforts d'intégration et aussi d'ouverture aux autres. Le fait que des jeunes de la Mfr de Goven s'inscrivent à la MFR de Baulon pour le Bac Pro Services aux Personnes m'a aidé à prendre confiance en moi et surtout à trouver mes repères dans le fonctionnement et dans les exigences. Il est important de bien se positionner dans la formation si on veut réussir son bac pro.
Dans mon cas, les exigences et les règles étaient les mêmes que durant mon BEP SAP. L'un des changement, si je dois en dire un, est le fait que l'accompagnement par les formateurs est un atout non négligence. Avoir quelqu'un qui vous suit et qui vous accompagne dans votre projet professionnel est très utile car cette personne peut vous encourager et aussi vous faire réfléchir sur des points importants comme l'inscription à des concours administratifs ou à des formations post-bac.

Le passage de l'examen

Durant mes 2 ans à Baulon, j'ai vécu une formation intéressante et aussi des projets scolaires comme un voyage au Mali. Mais l'essentiel reste l'obtention du Bac même si l'enrichissement personnel du voyage en Afrique m'a énormément apporté. Je pense que je ne l'oublierais jamais.

L'importance des CCF

Pour obtenir son bac, il faut avoir une moyenne finale supérieure à 10/20 en tenant compte des CCf et des épreuves terminales. Quand je suis arrivée, mon niveau scolaire était convenable dans les matières professionnelles et très compliqué dans les matières générales comme les maths et le français. j'ai énormément apprécié le soutien et l'aide que j'ai pu bénéficier avant les épreuves par mes copines mais aussi les formateurs. Il est bon de se sentir accompagner et aider en cas de réelles difficultés. Tout ceci m'a permis d'obtenir une moyenne très encourageante pour l'examen final.

La réussite à l'examen

Quand je me suis présentée en juin aux différentes épreuves, j'ai eu beaucoup de difficultés lors de l'oral de rapport de stage et dans les matières générales. Se présenter à un oral pour moi me demande des efforts et aussi de travailler sur ma timidité. J'ai eu le soutien de mon maître de stage et également des professionnels qui m'ont accompagnée. Répondre à des questions sur le stage et mes pratiques m'ont mis en confiance car j'ai ainsi pu utiliser mes techniques que j'ai faites durant mes stages et aussi durant mes différents travaux les week-ends.
Tout s'est bien terminé pour moi. L'attente des résultats est une période stressante et parfois la joie est au rendez-vous. Ce qui était mon cas.

L'après-Bac

J'ai contente de réussir mon bac mais le plus dur commençait : trouver un travail. Les stages que j'ai effectués durant les 2 années du bac m'ont aidé à trouver un poste. L'ADMR m'a ainsi accepté pour des missions de courtes durées en attendant qu'un poste se libère. Heureusement pour moi cela s'est fait rapidement.
J'ai toujours voulu travailler auprès des personnes âgées et aussi dans l'aide aux personnes. Intervenir chez eux et les aider dans leur vie quotidienne ont été les éléments déclencheurs dans mon choix.